EU Programme for Education, Training, Youth and Sport

National Erasmus+ Office - Lebanon

 
 

Meeting with Lebanese Higher Education Leadership on Internationalisation in HE: Challenges and Perspectives

Tuesday, October 22, 2019

Given the current situation in Lebanon,

this meeting has been postponed to a date that is going to be communicated to you in due time

 

Concept Note

L’histoire de notre planète, ancienne et plus récente, montre que l’université et l’enseignement supérieur ont depuis toujours inscrit leurs actions et stratégies dans une dimension géographique globale avec des processus d’échange de personnes, de transferts de savoirs, qui ont largement contribué au développement de nos sociétés

Le monde universitaire d’aujourd’hui se trouve confronté à de profondes mutations qui s’amplifient et qui s’accélèrent. En effet, le déploiement rapide de l’économie de la connaissance, la massification du nombre d’apprenants dans le monde entier, la globalisation des échanges et des pratiques, la place grandissante des nouvelles technologies, imposent à chaque opérateur ou acteur de développement une redéfinition de ses objectifs et de ses modes de fonctionnement. Il est bien-sûr toujours question de participer à l'enrichissement intellectuel mondial, mais il faut s'adapter, faire évoluer les méthodes, utiliser les nouvelles ressources, bref vivre avec son temps. Dans un contexte de mondialisation et de globalisation des pratiques, la question de « l’internationalisation universitaire » est donc devenue incontournable : donner une dimension internationale aux missions de base des établissements d’enseignement supérieur et permettre l’appropriation de cette dimension par l’ensemble de ses acteurs - étudiants, enseignants et chercheurs, personnels administratifs et techniques, dirigeants - tels sont les enjeux majeurs d’un processus d’internationalisation qui a vocation à se décliner dans chaque établissement   : la formation académique, la recherche, les missions de service à la société, la gouvernance institutionnelle, la gestion des services administratifs et techniques.

L’internationalisation des universités est tout d’abord le moyen de répondre à la mondialisation croissante de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui exige constamment plus d’interpénétration sociétale, culturelle et professionnelle, plus de pratiques linguistiques, une vision élargie du monde du travail et des compétences à acquérir, une évolution, voire une révolution, des pratiques et des méthodes – éducation à distance, mise en réseaux, formation tout au long de la vie.

Mais les universités ne sont plus uniquement des acteurs de la mondialisation de l’enseignement supérieur, elles s’inscrivent aussi dans le développement d’un monde globalisé plus large auquel elles contribuent par des actions internationales de portée géopolitique ou sociétale, les questions de santé publique, de changement climatique ou d’environnement en sont des exemples particulièrement symboliques des besoins de notre monde.  Chaque pays de la planète a ouvert des universités qui deviennent inévitablement des opérateurs de développement et on constate que les stratégies d’échanges, de mobilités et de transferts de savoirs sont en hausse constante. L’Université devient ainsi acteur d’une certaine idée de la diplomatie, « la diplomatie du savoir ».

Ainsi, l’internationalisation d’un établissement d’enseignement supérieur ne se résume pas ou ne se résume plus à la mise en place d’une politique de mobilités ou à la signature d’accords de coopération, elle est un vrai processus basé sur une stratégie interne et externe qu’il est impérativement nécessaire d’intégrer à la stratégie globale de l’établissement et qu’il faut décliner en actions d’opérationnalisation dans tous les secteurs : définition de choix stratégiques ciblés en fonction des priorités nationales ou régionales, mise en place de services de relations internationales et de cellule d’ingénierie de projets, développement en interne d’une culture de l’international et de l’approche-projets, politique de mobilités entrantes et sortantes, politique linguistique, internationalisation de la formation et de la recherche. Il s’agit en fait d’un vrai processus de démarche-qualité, partie prenante de la politique d’assurance-qualité de chaque établissement.

Les universités libanaises n’échappent pas à cette nécessité, au même titre que bien d’autres pays du monde entier. Conscients de ces enjeux, la Direction Régionale Moyen-Orient de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et le bureau Erasmus+ libanais s’engagent dans la mise en place d’un projet de sensibilisation et de formation à l’internationalisation universitaire dont les objectifs sont les suivants :

  • Niveau stratégique - Sensibiliser les dirigeants des universités et former à la construction d’une stratégie d’internationalisation : quels en sont les enjeux, les priorités et les cibles, quels types d’actions faut-il initier ?
  • Niveau méthodologique - Développer une culture de l’international et de l’approche-projets au sein des universités : comment monter un projet international et comment assurer sa gestion ?
  • Niveau opérationnel – Développer des outils d’opérationnalisation de l’international : comment mettre en place un bureau des relations internationales et/ou une cellule d’ingénierie de projets ?

Un cycle d’ateliers sera organisé, destiné aux groupes de personnes concernées par ces différents niveaux, la première conférence de « sensibilisation » des dirigeants universitaires étant prévue dès le mois d’octobre ; parallèlement à cela, un état des lieux des pratiques existantes dans les universités libanaises sera établi et servira à irriguer et enrichir les réflexions et les débats initiés dans les ateliers. Un guide national de bonnes pratiques et méthodes sera ensuite conçu et mis à la disposition de tous les établissements libanais, enfin une production vidéo de trois minutes permettra de faire connaitre cette initiative au niveau national.

 

Meeting with Lebanese Higher Education Leadership on:

 Internationalisation in HE: Challenges and Perspectives

Ministry of Education and Higher Education, Beirut, Lebanon

22 October 2019

 

Draft Programme

09:00 - 09:30              Welcome Reception

09:30 - 9:40                Opening Remarks:

  • Welcome and expected outcomes by:

Ministry of Education and Higher Education

Aref Alsoufi, National Erasmus+ Office,  Lebanon

Hervé Sabourin, Regional Director of AUF in the Middle East

9:40 - 10:10                Overview of Initiative: Purpose of Internationalisation for Higher Education in Lebanon

  • Speakers:
    • Hervé Sabourin, Regional Director of AUF in the Middle East
    • Adel El Zaïm, Chief Internationalisation Officer of the University of Ottawa (see below a short biography)

10:10 - 11:10              Interactive Discussion with University Leaders on Internationalisation in Higher Education in Lebanon

  • Speaker: Adel El Zaïm, Chief Internationalisation Officer of the University of Ottawa (see below a short biography)

11:10 - 11:30             Concluding Remarks and Next Steps